Une semaine placée sous le signe de l’innovation en produits fermiers.

Publiée le 11 déc. 2018

Comment innover, se diversifier en circuits courts et produits fermiers ?


C’est la question à laquelle ont tenté de répondre les stagiaires et apprentis BPREA de l’ISVT à Vals prés le Puy.

Pour y répondre, les apprenants se sont déplacés dans le département de la Loire et ont rencontré des agriculteurs aux productions innovantes, voire surprenantes !


Tout d’abord, rendez-vous à CHAZELLES SUR LYON à la ferme des Pins où Jérémy DUMON a accueilli le groupe. Ce jeune agriculteur de 34 ans, récemment installé, a repris la ferme familiale d’une trentaine d’hectares, en conversion AB. Avec un troupeau de 15 vaches Montbéliardes, il fabrique des tommes, natures ou aromatisées (cumin, graines de moutarde…), fourme et une spécialité de fromage type raclette.

Direction ensuite SAINTE CROIX EN JAREZ au cœur du parc naturel régional du Pilat à la rencontre du GAEC du Moulin des Chartreux. Cette ferme familiale est spécialisée dans la fabrication de fromages de chèvre, l'élevage de porcs sur paille et de volailles en plein air, mais aussi dans la production de miel grâce à la quarantaine de ruches de l’exploitation.


Parmi la multitude de produits fabriqués à la ferme, citons le fromage de chèvre avec notamment la rigotte de Condrieu AOP, mais aussi de la charcuterie avec de nombreuses spécialités du Pilat, et également pain d’épices, nougats, flan au miel au lait de chèvre et pour les plus gourmands, le Cara’miel (pâte à tartiner au miel). David CHATILLON, membre du GAEC et passionné de cuisine, explique : « Cette ferme a été créée par mon grand-père, j'ai donc un véritable attachement à cette exploitation familiale. J'essaye de perpétuer ces valeurs paysannes transmises de génération en génération en cherchant toujours de nouvelles manières de transformer nos produits ». Notons que les deux fermes ont participé et remporté un prix lors du concours annuel des produits fermiers innovants de la Loire.


Autre temps fort de la semaine, l’intervention de Marie Agnès PETIT, responsable produits fermiers à la Chambre d’Agriculture de la Haute-Loire, qui a présenté les démarches et la règlementation à respecter pour une activité de transformation à la ferme. Mme PETIT a insisté sur l’approche commercialisation, et notamment la prise en compte du temps de travail, qui doit être bien réfléchie dans un projet de diversification.


Les BPREA ont également travaillé sur leur propre projet et les idées de diversification ne manquent pas : tomme de brebis à la myrtille, fromage de chèvre fouetté au miel ou encore blanquette de veau à la cistre ! Et afin de tester leurs recettes, les apprenants se sont lancés dans la transformation au sein du laboratoire agro-alimentaire pédagogique de l’ISVT. Les BPREA ont ainsi préparé yaourts, tommes et fromages frais dans le respect des règles d’hygiène et de sécurité.

Enfin, le groupe a été reçu par Sandrine VILLESECHE, responsable de l’atelier de transformation en produits carnés à YSSINGEAUX. Cet atelier collectif peut être loué par les agriculteurs pour effectuer leur découpe, une solution intéressante qui permet de diminuer les coûts d’investissements lors d’une installation.

Fort à parier que cette semaine aura été enrichissante et probablement sujette à réflexion pour les stagiaires et apprentis de l’ISVT.


 

Voir toutes les actualités »