Métiers de l'Agriculture

Devenir agriculteur demande une solide formation.

   

Des parcours très professionnels d'accompagnement des candidats permettent de maximiser les chances de réussite.

Vivre de son activité.

C'est l'objectif du futur agriculteur mais aussi l'exigence des pouvoirs publics pour l'octroi de subventions. Par une étude prévisionnelle d'installation, le jeune doit pouvoir chiffrer son projet afin de voir dans quelle mesure il est viable sur du long terme. Afin d'affiner son projet, le candidat participe à une session de cinq jours en lien avec les organisations agricoles.

Pour s’installer : un projet d’activité à construire

  • Les organisations agricoles attendent du futur agriculteur qu’il construise un projet pour sa propre entreprise. La loi d’orientation insiste sur la mise en avant de projets prenant en compte les différentes fonctions de l’agriculture complémentaires à la production. Afin de bénéficier des aides publiques à l’installation (dotation et prêts à taux réduits), il doit, bien sûr, avoir la capacité professionnelle.

  • Pour acquérir cette capacité professionnelle, le candidat à l’installation doit obtenir un diplôme, titre ou certificat du Ministère de l’Agriculture, au moins égal au Bac Professionnel ou au Brevet de Technicien agricole (niveau IV), en formation initiale scolaire ou par apprentissage ou encore en formation continue avec la validation des acquis de l’expérience (VAE)

  • Voici quelques formations donnant la capacité professionnelle : Brevet Professionnel Responsable d’Exploitation Agricole, Bac PRO Conduite et Gestion de l’Exploitation Agricole, BTS Analyse et Conduite des Systèmes d’Exploitation, BTS Productions animales, BTS Technologies végétales.

  • Un stage dans une exploitation agricole de son choix (sur une période de 2 à 6 mois suivant l’expérience) viendra compléter cette formation et confronter le jeune aux fonctions de chef d’exploitation et vivre une expérience nouvelle dans un contexte économique, social et culturel différent. Ce stage est obligatoire.

L'ISVT est particulièrement inséré dans le milieu agricole et prépare aux réalités du métier de chef d'exploitation.  Les périodes de  stage  en entreprises  garantissent ce lien au terrain pour vous aider à réussir votre projet.


Une Polyvalence nécessaire :

Elevage, maraîchage, viticulture...Chaque filière offre un éventail d'emplois variés, que ce soit dans la production, le conseil ou la vente. la polyvalence est de mise, surtout pour les chefs d'exploitation qui gèrent du personnel, es investissements et s'activent sur le terrain. La maîtrise de l'outil informatique evient indispensable tandis que l'automatisation des tâches se poursuit. Le monde agricole a donc besoin d'une main d'oeuvre de plus en plus qualifiée et sensible aux problèmatiques écologiques.

une large palette de métiers :

De nombreux métiers variés dans divers domaines :

  • La production :

- Eleveur

- Maraîcher, horticulteur...

- Chef de culture

  • L'appui technique :

- Technicien de culture : horticulture, viticulture...

- Technicien d'élevage : spécialité lait, aviculture, bâtiment...

  • Le commerce :

-  Technico-commercial : produits vétérinaires, alimentation animale, protection des végétaux...

  • La recherche :

- Techniciens d'expérience : centre de sélection, expérimentation nutritionnelle...